Disons que mes réticences sont surmontées. Je réapparais... Et le vent qui souffle actuellement sur l'île vaut bien quelques photos. La mer bouillonne, elle est blanche d'écume. Ils annoncent pour vendredi des rafales à 130 km/h et des creux de plus de 7 mètres. Ce sera le pic. La nuit dernière, ça soufflait déjà à plus de 100 km/h. Imaginez le bruit...

Voici une trace de notre balade d'aujourd'hui avec Benjamin, alors que les enfants étaient à leur atelier d'anglais.

 

Exposés au vent, à l'ouest, du côté de Kaspérakis.

DSC_0022

DSC_0026

DSC_0029

DSC_0034

 

Puis à l'abri, au coeur de l'île, à l'entrée des potagers.

DSC_0054

DSC_0056

DSC_0058

DSC_0059

 

Enfin, le retour à la maison, d'où le déchaînement des éléments n'est plus que spectacle derrière nos fenêtres.

DSC_0068

 

Sinon, tout va bien, les enfants sont bien sûr agités à l'approche de Noël - ils répètent en ce moment leur petit spectacle de demain soir avec Anne-Gaël - , Benjamin a toujours beaucoup de boulot et passe très régulièrement sur le continent - sauf vendredi !!! - , mon roman avance bien, les préparatifs de notre mariage aussi - et oui, pour ceux qui ne seraient pas encore au courant...-.