Bon, je ne regrette pas de m'être posé des questions, même si je m'en pose certainement trop. N'est-ce pas Cécile ? Il y a sans doute mieux à faire que de montrer uniquement des paysages vides de personnages... Je l' sais bien. Mais c'est mon processus, je ne peux m'empêcher de passer par des phases de longs questionnements. Il m'a bien fallu attendre l'âge de trente-sept ans pour enfin m'autoriser l'écriture d'un premier roman. Et maintenant que j'y suis, je fonce. Imaginez que j'en envisage déjà d'autres alors que celui en cours est justement en cours...

En fait, je n'ai pas été tout à fait honnête. J'ai contourné la Vérité Vraie. Oui, on ne sait pas ce que deviennent les photos et les textes qu'on publie... On ne maîtrise jamais tout. ( Vous apprécierez ce lâcher-prise ! ) Les raisons sont ailleurs. Mais ne craignez rien: je ne change pas, mes questionnements sont toujours d'ordre métaphysique. J'avais donc peur de tomber dans le piège de notre société hyper-narcissique qui n'hésite pas à se montrer à tire larigot, à se prendre en photo, à se mettre en scène etc. Il m'a également suffi de discussions avec des amis aux opinions très radicales sur le sujet pour culpabiliser ensuite.

Or, je peux affirmer aujourd'hui que j'entends profiter pleinement de cet outil de partage et essayer d'en faire quelque chose d'intéressant. On verra au fur et à mesure ce que cela deviendra. Puis, je ne veux pas me laisser influencer par les autres qui, après tout, ne font que spéculer. J'vous disais bien que c'était la tempête ici...


Sinon, j'ai retrouvé les photos de notre passage en Normandie, à Port-en-Bessin, à côté d'Arromanches, et au Mont-St-Michel, sur la route du retour...

 

DSC_0033

DSC_0034

DSC_0036

 

DSC_0045

DSC_0058

DSC_0070

DSC_0059

DSC_0051

DSC_0041

DSC_0066

DSC_0076

A.