J2

 

Journée en Kakhétie, région située à l'ouest du pays. Journée "à la japonaise" comme s'amuse à l'évoquer Audrey : nous visitons des églises, une cave à vin, un musée et le marché de Télavi. Stéphanie et Virginie, deux Françaises, sont avec nous depuis la veille. Nous ne les quitterons que le lendemain lors de notre départ vers la Touchétie.

 

" En Kakhétie, dans la plaine, nous logeons chez les parents de Guia, le collaborateur d'Audrey : une maison typique de Touchs sédentarisés à la fois coquette et rustique, confortable et rudimentaire : entre le pavillon et la ferme. Elle est grande et carrée. La douche fonctionne avec un poële à bois et les toilettes sont un trou creusé au fond de la basse-cour."

DSC_0073

DSC_0072

 

 " Haut perchée, l'église orthodoxe de Grémi compte deux bâtiments : le clocher est séparé du lieu de culte. A l'intérieur les fresques sont en partie effacées mais on voit qu'elles recouvraient l'ensemble des murs. Des tapis cachent au sol les dalles de pierre. Des bougies éclairent les icônes comme  à David Garedja. La lumière naturelle parvient de la voûte hémispérique où vole un oiseau dont on entend le bruit des ailes."

DSC_0081

 

" A quelques kilomètres de Grémi, après une nouvelle traversée des villages et de la plaine : le monastère de Nékressi. On grimpe à pied sur une route en lacets. Nous double une navette remplie de moines orthodoxes aux barbes noires. A mi-chemin, un bélvédère nous permet d'apprécier l'étendue de la plaine d'Alazani. Audrey nous conseille la lecture des mémoires d'Anne Dandrey, une gouvernante française de la famille Chachavatzé, tenue captive dans le Caucase..."

DSC_0084

 

 

 La cave à vin : la visite en anglais, la dégustation...

DSC_0094DSC_0095

 

 

 Le musée de la maison Chachavadzé...

Une nouvelle fois une guide nous débite dans un anglais rapide un discours appris par coeur...

DSC_0101

 

" Audrey doit faire des courses à Télavi pour notre randonnée en Touchétie. On traverse la ville qui est en totale reconstruction. Des panneaux affichent les nouveaux bâtiments prévus. La route est défoncée. Les voitures soulèvent la poussière. De chaque côté, des ouvriers travaillent. (...) Enfin on arrive au marché couvert de Télavi où Audrey a ses marchands attitrés. Dehors, je ne sais combien de dizaines de taxis, Ladas ou Mercedès, attendent. A l'intérieur sont exposés les uns à côté des autres, sur de très longs comptoirs parallèles, des étalages de fruits et de légumes (les mêmes que chez nous) magnifiques, de grosses boules de fromage, un gouda local très salé, des huiles dans des bouteilles de soda recyclées, de la viande hors-vitrine, du poisson que les marchands protègent des mouches avec de larges éventails, des ustensiles en plastique, de la pacotille de bazar...

DSC_0107

DSC_0110

 

" Au retour, on s'arrête rapidement pour entrer dans la cathédrale Alaverdi bâtie dans l'enceinte d'un monastère orthodoxe (radical). A l'entrée, des jupes sont mises à disposition. Nos fichus sont déjà sur nos têtes. Nous visitons en hâte cet édifice qui marque les confins de la chrétienté avant l'Asie."